Singapour

La fin de notre périple en Asie continentale fut riche en découvertes. Nous avons commencé par une halte à Kuala Lumpur, la capitale malaysienne chargée d’histoires, avant de nous arrêter quelques jours à Singapour pour y retrouver des amis du lycée. Quel dépaysement, quels symboles de modernité dans ces deux capitales ! Découvrez avec nous un petit voyage vers l’Asie du futur.

Informations

Capitale : Singapour

Langues officielles : Anglais, Malais, Tamoul (une des langues indiennes) et Mandarin

Superficie totale : 718,3 km² (750 fois plus petit que la France !)

Population totale : 5 500 000 habitants

Devise : Dollar Singapourien (1 € = 1,55 SGD)

Une ville-état

Singapour fait office d’exemple en termes de développement urbain et n’a rien à envier aux villes occidentales. Elle possède une forte densité de population (pays le plus dense d’Asie et le deuxième du monde après Monaco) et ses constructions sont futuristes et impressionnantes. Pourtant, cela n’empêche pas le développement d’une végétation luxuriante (même en pleine ville) qui lui vaut le surnom de « ville jardin ». Nous sommes donc impatients de visiter cette ville unique en son genre.

 

Mais qu’avons-nous fait à Singapour?

Toutes nos photos ne sont pas sur l’article. Découvrez-les toutes en cliquant sur le lien suivant.

Carte Singapour

Quoi de prévu dans le pays le plus petit de notre tour du monde ? Pas de quoi s’ennuyer, bien au contraire ! Après deux jours à Kuala Lumpur, nous poursuivons la route jusqu’à Singapour où nos amis nous font découvrir les différents quartiers de la ville.

Kuala Lumpur

Sur la route de Singapour, nous optons pour une petite pause à Kuala Lumpur, la capitale économique et culturelle de la Malaisie. Après un bus de nuit où nous passons la frontière, nous arrivons dans une des villes connaissant la plus forte croissance urbaine d’Asie du sud-est (300 buildings sont en construction ou seront construits durant 5 ans).

Les tours Petronas en sont le parfait exemple puisqu’elles sont connues pour être les tours jumelles les plus hautes du monde avec leur 452 mètres de hauteur.

Nous continuons notre visite de KL avec le quartier de Chinatown que nous trouvons étonnamment propre et bien organisé par rapport à ceux que nous avons visités jusque-là. Celui-ci dispose même d’une rue piétonne entièrement couverte qui permet à tout le monde de trouver son bonheur même en saison des pluies.

Le soir, nous découvrons les rues animées du Triangle d’or où de nombreux restaurants et bars sont ouverts jusqu’à tard dans la nuit pour le plaisir des touristes. Pour notre part, nous préférons dîner dans la petite rue de Jalan Alor qui offre un large choix de petits restaurants de rue aussi variés que bons.

Le lendemain matin, nous profitons de la visite guidée organisée par l’office du tourisme pour en savoir un peu plus sur cette ville orientale relativement récente (120 ans). Après un rapide historique, nous démarrons donc la visite autour d’une gigantesque maquette de 12 x 15 mètres où tous les bâtiments de la ville sont représentés. Nous rayonnons ensuite autour de Merdeka Square (place de la liberté) pour aller visiter les principaux bâtiments coloniaux de la ville.

La Malaisie étant un pays à majorité musulmane, nous en profitons pour nous rendre dans la mosquée Jamek, la plus vielle de la ville. Après nous avoir prêtés des vêtements adéquats, des volontaires répondent volontiers à nos questions sur l’édifice et leur religion.

SINGAPOUR

On débarque…

Après cette courte escale malaise, nous passons la frontière dans un bus de nuit (encore !) pour nous rendre à Singapour, surprenante cité-état qui comprend entre autres un centre d’affaires et différents quartiers ethniques (chinois, indien et malais). A notre arrivée (très tôt le matin), nous sommes parfaitement accueillis par Corinne et Sébastien, un ami du lycée et sa femme installés à Singapour depuis un peu plus d’un an. Nous avons la chance de loger chez eux, dans leur (très haut !) immeuble, en plein centre-ville. Nous profitons des retrouvailles et des supers installations de la résidence : piscine, billard et même bowling !

Chinatown

Accompagnés de Seb et Corinne nos guides de choc, nous arpentons Chinatown paré de nombreuses décorations en vue du nouvel an chinois. Les ruelles sont animées et les touristes curieux se mêlent aux locaux venus acheter des décorations. On se croirait presque en Chine !

Zoo and River Safari

Le lendemain, nous traversons la ville pour nous rendre au Zoo de Singapour qui est l’un des plus réputés au monde. La végétation y est luxuriante et les enclos très bien aménagés. La diversité des espèces est impressionnante ! En plus, à heures fixes, les soigneurs et animateurs présentent leurs animaux et les nourrissent avec le public. C’est l’occasion idéale pour sensibiliser les visiteurs et les faire participer (comme nous avec les éléphants d’Asie).

Astuces : Il faut se rendre au zoo dès l’ouverture (10h) car à cette heure-ci, les animaux sont plus actifs qu’en milieu de journée lorsque la chaleur est étouffante. De plus, n’hésitez pas à visiter les enclos en fonction du planning des nourrissages. Il vous sera plus facile de bien les observer !

Nous poursuivons la visite au River Safari, un autre parc animalier juste à côté du zoo. Il a pour but de présenter la biodiversité autour des principaux fleuves du monde. Ludique, moderne et impressionnant. Les aquariums sont gigantesques et on a même la chance d’observer une séance de nourrissage des raies.

Astuce : Le parcours à River Safari est entièrement couvert ; idéal à visiter, même pendant la mousson !

Universal Studio

Le lendemain, nous poursuivons la visite des grandes attractions de Singapour avec le parc Universal Studio qui recréé l’univers de grands films (Hollywood, New York, Egypte, château de princesse, etc.). Avec Corinne, Sebastien et Fabien (un ami d’enfance d’Alix habitant lui aussi à Singapour), nous partons en quête des meilleurs manèges. La queue est parfois longue mais quel plaisir d’être tous ensemble. L’attraction phare se nomme Galactica, les plus hautes montagnes russes jumelles du monde. On aime tellement qu’on y passe plusieurs fois.

Astuce : Comme pour le zoo ou les différentes grandes attractions de Singapour, il est possible de réserver ses places par Internet. Cela vaut le coup d’y jeter un œil car en plus d’éviter les files d’attente, les places sont souvent moins chères qu’au guichet.

Little India

Durant notre voyage en Inde, nous avons pu constater que les festivals y sont nombreux. Dans le quartier indien à Singapour, nous retrouvons cette même ambiance. Nous avons la chance d’assister au rituel hindoue de Thaipusam : des milliers d’indiens défilent durant deux jours en portant des pots de lait et tractant des chars en bois richement décorés. Certains portent leur charge directement accrochée sur leur peau et d’autres se percent les joues ou la langue. On croirait voir des fakirs ! Cette longue marche témoigne leur dévotion et les purifie.

Marina Bay

Le soir-même, Fabien et sa copine Su-Ling nous accompagnent dans un des quartiers les plus huppés de Singapour : Marina Bay. En plus de sa vue incroyable sur la baie et les buildings du quartier d’affaires, on peut se balader dans les plus beaux et grands centres commerciaux de la ville. On a particulièrement aimé The Shoppes qui contient même un canal et des gondoles en rappel à Venise ! On également profité du très beau « watershow » qui a lieu tous les soirs.

On visite ensuite le bâtiment le plus incroyable de Singapour : l’hôtel Marina Bay Sands. En forme de bateau posé sur 3 buildings, il contient plus de 2500 chambres et la plus haute piscine en altitude du monde (sur la partie horizontale), avec un débordement de 150 mètres ! Du haut de la terrasse, la vue est tout simplement bluffante.

Astuce : Malheureusement la piscine n’est accessible qu’aux résidents de l’hôtel. L’alternative est donc de se « contenter » comme nous de la vue. Cependant, au lieu de payer 20$ pour accéder à la terrasse touristique (qui, en plus, est vitrée et se trouve à l’étage inférieur), nous vous conseillons de vous rendre au bar « Cé la vi » au dernier étage. Vous ne serez même pas obligés de consommer !

Pour finir la soirée en beauté, nous assistons au spectacle son et lumière de Garden by the Bay : l’étrange forêt artificielle est un exemple remarquable de technologies vertes. Les arbres métalliques mesurant entre 25 et 50 mètres, sont recouverts par la végétation, supportent des cellules photovoltaïques et servent même à collecter les eaux pluviales.

Astuce : Les spectacles de Garden by the Bay et « Watershow » sont gratuits et ont lieu tous les soirs (sauf intempéries). Il est possible de voir les deux dans la même soirée.

Arab Street

Pour finir notre séjour à Singapour, nous retrouvons Fabien près de son lieu de travail, à Arab Street. Le quartier musulman est coloré et animé de nombreuses boutiques (dont une rue particulièrement hipster) et de très bons restaurants. Nous profitons de la pause déjeuner pour déguster une spécialité, le murtabak. Il s’agit d’une délicieuse galette fourrée avec un mélange de viande, œufs, oignons et ail, servie avec une sauce.

 « What a city ! »

Se traduit par « quelle ville ! »

Après avoir visité cette ville-état, on peut dire que Singapour est en avance sur son temps. Avec entre autres des buildings de partout, des centres commerciaux immenses et un zoo futuriste, on est vraiment impressionnés. Pourtant, cette ville peut paraître stricte d’un point de vue occidental car le régime s’apparente plus à une démocratie autoritaire. Une chose est sûre, après l’avoir visité, on aime ou aime moins mais Singapour ne laisse pas indifférent.

Ce qu’elle a aimé : Découvrir les coutumes et les règles de cette ville multi-ethnique, s’émerveiller devant le zoo futuriste de Singapour, et bien sûr retrouver les amis d’enfance dans leur nouvel environnement.

Ce qu’il a aimé : Partager une journée à Universal Studios avec nos amis, observer Singapour et ses nombreux grattes-ciel depuis le bar « Cé la vi », se sentir comme chez soi à Singapour chez Coco et Seb.

Eviter les mauvaises surprises : Si vous passez la frontière terrestre depuis la Malaisie ne ramenez ni alcool, ni cigarettes. La tolérance zéro est appliquée à cette frontière et vos bien seront confisqués ou taxés.

Insolite : Jusque dans les années 90, les hommes n’avaient formellement pas le droit aux cheveux longs. Les Bee Gees et Led Zeppling ont même dû annuler leur concert à Singapour ! L’explication officielle : c’est en partie par méfiance envers la culture hippie, jugée dangereuse pour le développement économique du pays.

Un plat qui vaut le détour :  Le chicken rice. Ce n’est rien d’autre qu’un morceau de poulet bouilli et du riz vapeur mais ce plat est l’un des favoris des singapouriens. Cependant, la cuisine à Singapour peut aussi être un riche mélange d’influences malaises, chinoises et indiennes.

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
Singapour

chargement de la carte - veuillez patienter...

Singapour 1.352083, 103.819836

Toutes nos photos ne sont pas sur l’article. Découvrez-les toutes en cliquant sur le lien suivant.

De manière générale :

  • Le pays est strict et il vaut mieux rester dans les clous en général.
  • Les voyageurs venant d’Asie du sud-est seront surpris par les prix pratiqués à Singapour. En effet, la vie y est bien plus chère qu’ailleurs.
  • Pour vous nourrir à l’extérieur de chez vous, il est possible de manger dans un restaurant, un  » hawker center  » (espace couvert mais ouvert, regroupant de nombreux stands de nourriture bon marché) ou un  » food courts  » (hawker centers version climatisé).
  • Vous trouverez les plats les moins chers dans les hawker centers pour environ 2€.
  • L’hôtellerie est chère à Singapour. En effet, il faut compter 15-20€ par personne dans un dortoir.
  • Singapour est l’une des villes les plus sûres du monde et la criminalité y est quasiment nulle. Si vous oubliez votre portefeuille sur la table d’un restaurant, il y a de grandes chances pour qu’il y soit encore à votre retour ou même qu’on vous le ramène directement chez vous.
  • Ne sous-estimez pas le nombre de choses à voir à Singapour. On peut facilement y passer une semaine sans s’ennuyer.
  • Il est facile de se déplacer en centre-ville grâce à un métro efficace et pas trop cher.

Des questions ? N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact.

Un immense merci à : Corinne et Sébastien pour leur générosité et leur bonne humeur, à Su-Ling et Fabien pour leurs visites guidées et leurs explications.